Archives →

Régionalisation des allocations familiales : quel impact pour les étudiants ?

Avec la 6ème réforme de l'état, les allocations familiales sont régionalisées depuis le 1er janvier 2019 en Flandre, en Wallonie et en communauté germanophone. A Bruxelles, la réforme n'entrera en vigueur qu'au 1er janvier 2020.

Cela signifie qu'en fonction du lieu de résidence de l'étudiant, les règles seront différentes.

En Flandre et en Wallonie, il existe 5 organismes de paiement :

  • MyFamily, FONS (Famifed), Kislife Vlaanderen et Parentia pour la Flandre ; et
  • Famiwal (Famifed), Infino, Kidslife, Parentia et Camille pour la Wallonie.

Jusqu'au 31 décembre 2019, Famifed assura le rôle d'organisme de paiement et deviendra ensuite Famiris au 1er janvier 2020 en Région de Bruxelles-Capitale.

Les implications de la régionalisation sur les allocations familiales des étudiants peuvent être schématisées comme suit :

Étudiant vivant en Flandre :

Jusqu'au mois (inclus) où l'étudiant atteint l'âge de 18 ans

À partir du mois suivant le 18° anniversaire

Plus d'info

Travail illimité sans perte du droit aux allocations familiales

Max. 475 heures par an sous contrat de travail d'étudiant avec cotisations sociales réduites  +

 

Max. 80 heures par mois sous contrat de travail d'étudiant avec cotisations sociales ordinaires

Groeipakket 

 

Étudiant vivant à  Bruxelles et en Wallonie :

Jusqu'au 31 août de l'année durant laquelle l'étudiant atteint 18 ans

À partir du 1er septembre de l'année durant laquelle l'enfant atteint 18 ans

Plus d'info

Travail illimité sans perte du droit aux allocations familiales

1er, 2° et 3° trimestre : max 240 heures de travail

 

Vacances d'été : illimité si les études se poursuivent après les vacances

 

Dernières vacances d'été : max. 240 heures

Famiwal pour la Wallonie

 

Ostbelgien pour la communauté germanophone

 

Famifed pour la Région de Bruxelles-Capitale

 Delphine Bibauw
Juriste

SocialWeb est développé par DBiT une filiale du Groupe Larcier